histoire amour corinne

un peu de recul face à cette rencontre, riche d émotions





un peu de recul face à cette rencontre, riche d émotions


Bonjour Jean-Luc,

Merci d'avoir pris le temps de répondre. Je n'ai pas tout compris... pas eu enocre assez d'infos mais je concois que la question n'était pas facile... donne-moi un peu de temps pour prendre un peu de recul face à cette rencontre, riche d'émotions.

Je suis extrêmement sensible, aussi faut-il que je me préserve, chose que j'arrive encore difficilement à faire malgré mes presque 40 ans (en Avril et toi ?). Je n'ai pas la réponse à toutes mes questions existencielles et heureusement d'ailleurs... cela me donne une raison d'exister. Merci pour avoir sû apprécier ma "chaleur", meme si un mail reste un peu informel (ce ne sera jamais le contact d'une lettre).

J'en reviens à notre rencontre . Je ne vis pas seule comme toi, je suis dans une 'relation' comme on dit. Je ne suis pas sereine car je ne suis pas heureuse dans cette relation, d'ailleurs le serais-je un jour dans une quelconque relation. Pourquuoi ai-je eu le doute ? Parce que je sentais que tu vivais seul et j'ai peur des intentions que tu peux porter à mon égard... mais aussi peur de mes propres réactions, parce que tu parles d'amour dans les écrits que j'ai lu sur Internet et que l'amour a toujours été pour moi un grand mélange d'intenses émotions et de profondes déceptions.

La relation à l'autre est loin d'être facile. J'aimerais tant 'Savoir aimer sans en entendre rien en retour, ni regard ni grand amour, pas même l'espoir d'être aimé' (Florent Pagny, comme Obispo mes poètes préférés)

J'ai eu peur pour d'autres raisons que je partagerai peut-être un jour avec toi. Finalement comme toi, je ne peux pas tout te dévoiler, excuse moi d'avoir exigé de toi plus que je ne peux te donner. Et oui, pourquoi tout précipiter, prenons le temps de nous connaître... serait plus sage.

Puis-je encore partager d'autres peurs? Allez j'ose par reconnaissance de ta franchise, bien que pourquoi les hommes ont'ils toujours autant de mal à exprimer leurs émotions, c'est chiant comme pourrait le dire Christiana 'Lucia Extebarria') ???

Au travers de ton écriture (sache que j'avais bien lu la pièce et relu dans la nuit - très beau texte d'ailleurs Mr le Webmaster ;-) j'ai plein de questions encore, on verra plus tard - j'aime à m'imprégner de tes écrits )... donc au travers de ton écriture, disais-je, je ressens aussi chez toi de profondes blessures, un écorché qui s'est cherché... Quand 2 coeurs malades se rencontrent (moi meurtri - toi serein mais je n'en suis pas vraiment convaincue - tu ne souris pas ...) ne vont t'ils pas se faire encore plus souffrir ou panser ensemble leurs blessures ou penser ensemble leurs blessures ... ? Le sérénamour serait la solution et de façon concise (mon côté analytique) dis m'en plus, stp...

Autre peur : je suis accros à tes mails tous les jours... comme une adolescente
Autre peur : nos 2 univers, totalement différents ... je suis une salariée tout ce qu'il y a de plus rangée, raisonnable je préfère assurer dans un domaine ... mais plus libre ailleurs (référence à mon éducation - stabilité oblige, il en faut un peu à mon avis - qu'offres-tu à R* comme stabilité ?)
Autre peur : moi-même, je me connais, mais je me comprends et je n'en dirai pas plus !

Comme tu vois je suis loin d'être sereine et en harmonie avec moi-même, je progresse c'est l'essentiel mais l'équilibre est fragile. J'accepte ton MERCI même si je n'ai encore bien tout compris, enfin peut-être que mon aura... a des répercussions plus grandes que je ne me l'imaginais. Un jour un ancien psy a dit à mon compagnon actuel que j'étais comme du crystal de BACCARAT à ma grande surprise... on ne se voit pas soi-même...

J'abrège car je pars pour un rdv avec micro-kinésiologie (rapport à mes migraines - je me prends trop la tête - c'est normal je suis Bélier et toi - enfin j'y crois moyennement car j'ai une collègue Bélier qui ne connaît pas ces problèmes? )

Bonne soirée et à demain,
Corinne

8 novembre 200x - 17h33